Archives pour la catégorie Mes Résultats

L’aventure Dodéfondo se finit contrainte et forcée !

L’aventure Dodéfondo se finit contrainte et forcée !

La fin d’année bien chargée au niveau du taf, m’avait obligé à repousser mon dodé #17 sur la dernière semaine de décembre, étant en congés…hélas pas de chance, mon année sportive 2018 se finit par un épisode Lumbago aigu, clouée au lit !!

Mais de nouvelles belles aventures sont déjà en projet pour l’année prochaine ! Un billet y sera dédié en début d’année, mais avant, petit retour sur une année plutôt cahotique en terme d’entrainement mais qui malgré tout, fut forte en émotions !

Quelques chiffres :

3500 km (402 h) // 80200 m d +  // 26 h RPM // 31 h Renforcement musculaire

 Quelques photos :

D735E88A-1690-46B9-85AF-AA25F13D1DE2 B0CD1623-C1B9-405C-8DF9-20CF17FE27AA7C1FCA58-50EB-4DB9-94B5-34F6114348B77128AAB4-AE22-4CEB-A676-627FE9A31490FA97CE77-5B7C-40B6-A5CA-8DBBF85E6D2FBFA13097-935C-44F5-B3C1-C2F6F03AB9419B19E339-7A7E-4C78-B32F-1F09FECF6869C7C55E44-0DEA-405E-B16C-C1EAD48720AF7312501E-9294-4CC3-B793-F1CDAB534475F9514BB5-10D7-4CA3-B6B6-FA8BE6E0A5C2

C’est ce qui s’appelle « être coiffée sur le poteau » ! – Trail Tro Bro Melrant – 42 kms

De retour de la Diagonale, il y à 3 semaines et me sentant vraiment en forme, je décide de valider mon dodé de novembre sur le trail de Melrand ce week-end. 

Je le prévois forcément en mode cool après cette longue balade de près de 48 heures à la Reunion.

On décide de partir la veille avec Nico, histoire de se faire un petit week-end. 

Je prépare toutes mes affaires tranquillement la veille sans stress, et Nico me demande si j’ai une chance de faire quelque chose. Je lui réponds que je le fais en mode cool, retour de Diag et donc peu d’espoir. À celà, il rajoute sous un ton ironique «3,4 mois avant la Diag, tu pousses pas trop car t’es en prépa, après la Diag, tu forces pas trop car t’es en récup…c’est quand que tu cours pour la gagne».

Piquée au vif et compétitrice dans l’âme, je prends le départ avec ses remarques en tête et bien décidée à tout donner même si ce n’est pas raisonnable !

Je teste, comme convenu un stick de miel Apirun, 1/2 heure avant le départ, comme me l’a conseillé Pascal Neveux.

Un départ de nuit sous les trompes d’eau me met dans le bain direct : je suis bien de retour en Bretagne. Je suis étonnée car les jambes semblent bien répondre et je n’ai aucun problème gastrique. Le parcours, tout en sous bois et relances est très ludique et je m’étonne d’avoir autant envie de courir ! Nous sommes 2  femmes au coude à coude jusqu’au 2ème ravitaillement (km 11). J’en profite pour passer devant sans marquer de pause et pousser une petite accélération qui me permet de prendre les commandes.  J’arrive au 3ème ravitaillement toujours en forme. Nico me donne l’écart (3minutes)…rooouuu, pas moyen de ralentir, il faut maintenir la cadence. Je reprends un 2ème stick Apirun (décidemment, je n’ai jamais eu autant d’appetit sur un trail). Les chevilles, pas encore totalement remises de la Réunion, commencent à souffrir du dévers incessant. Dernier ravitaillement, j’engloutie une compote et un Orangina et repars, confiante. J’ai de plus en plus de mal à relancer mais il me reste mois de 2 km, donc j’imagine déjà la victoire dans ma tête….quand soudain je vois une femme avec un dossard jaune…au même moment, j’aperçois Nico sur le coté. Je comprends à sa mine dépitée que c’est bien Angelique Alanquand qui est en train de me dépasser, surmotivée par un partenaire de son team. Nico m’encourage à me battre, mais le mal est fait…je ne peux la suivre et passerai cette ligne en 2ème position à 1’23 d’Angélique.

Dans d’autres circonstances, j’aurai été ravie d’une telle course : un superbe parcours, un dodé validé, une course régulière et bien en jambe, aucun problème gastrique, un podium…mais en vérité, à l’arrivée c’est la déception qui prime !

Bon, une heure après, j’en rigolais déjà et félicitais Angélique car au final, ce fut une belle bataille…Le retour à la maison fut animée par une chanson reprise en coeur par Nico et moi « ramener la coupe à la maison, et non non non non non !!! »

BABEBEBB-639B-422C-A69C-8AC38C646F55

 

 

Départ :

fichier mov

P’tit album du Grand Raid de la Reunion lé là !

47994699 47994700 47994702 48000809 48000810 48005175 48005176 48005177 48005178 48007092 48007093 48011292 48023433 48023434 48023435 48030459 48037514 48037515 48037516 48182978 48182981 48182982 48200469 48200905 48200906

Trail du Sancy – 60 km

Toujours un plaisir de courir ici ! … mais aujourd’hui un zef de fou où je n’étais pas loin de m’envoler sur les différents cols !
Un départ sans bâton, afin de se mettre dans les conditions de la DIAG, et plus que tranquille (faut dire que le dernier sms du coach était clair : Bonne course pour demain , fais attention à toi, allure tranquille, c est une répétition du GRR !).
Ce départ me permet de ne pas commencer par des problèmes gastriques comme sur chacun de mes trails, mais également de ne pas me poser de question quand je me fais doubler par de nombreuses féminines au bout de 10 km !
Les sensations sont très bonnes aujourd’hui, quel plaisir de courir sans subir !
Je papote avec les bretons rencontrés sur la course (Cec’s, Edouard Cécile Moussard)…je n’ai hélas pas vu Anne Raimbau.
Les sensations seront là jusqu’au bout !
Au final,

J’ai également reçu mon diplôme Dodéfondo cette semaine …Sans oublier que l’aventure continue et que je valide aujourd’hui mon Dodéfondo No limit #14 !

un classement au scratch inespéré ainsi que parmi les féminines et que je découvre à l’arrivée !
Peut-être faut il en tirer quelques conclusions sur la gestion de mes courses…
Maintenant, direction le GRR, gonflée à bloc !

4DFFD6D1-9599-4376-9387-103F5E1ECA3CF7FDCA4A-6118-492B-A46F-08E42AD5AB57728C40EC-CBEA-4C82-97D2-66DE1DD8AC5376A3B269-BFE1-483F-A522-1F34325AC77660B4D3AB-D19A-4482-AA99-A5E1B97A185DC37A72B6-E056-4766-8EE6-0F3CD10CC614

ETAPE 5 – AL ANDALUS TRAIL 230 km

Que dire de plus : encore une superbe aventure, partagée avec une super cop’s, de somptueux décors, une arrivée en commun pour passer la finish line (et oui, en étant que deux françaises, nous avons vachement amélioré notre anglais) avec Catherine Beillard, une organisation au top (merci à Michelle, Eric , Phil, Steve et tous les bénévoles), des traileurs de tous horizons et dont les histoires et motivations sont toujours très instructives, et des images plein la tête qui font oublier que les 230 km parcourus sous le cagnard en 30h10 ont laissé quelques traces (pieds qui ont doublé de volume, ampoules sur tous les orteils, sans oublier une certaine fatigue …)
ON THE ROAD AGAIN …

4B399549-B87C-4ABD-ACD4-3587DFBD36BB673CBA75-259A-4127-ABC7-BABA0C3EE3B8B28383CE-B61A-4701-82CF-4E34466A57555678AAB1-1117-49E2-8E57-9CA0B0573E10E6B59A4C-AF32-4604-AD75-194E9107AA43C452148E-E209-43AE-B171-4A80FF523CD096D2717B-EF92-4267-8204-305897C18CD7

ETAPE 4 – AL ANDALUS TRAIL 230 km

Cette 4ème étape « la longue », je l’apprehendais autant que je l’attendais : 67 km et ces 2000 m de denivelé !
Et bien ça faisait longtemps que je n’avais pas été aussi « fière » de ma gestion de course !
Dès le départ de bonnes sensations. Je reste longtemps 2ème, mais ce scénario s’est déjà produit sur les étapes précedentes, et je me suis toujours faite remontée. Forcement, je n’envisage pas le podium sur l’étape mais me dis que si ça part comme ça, je ne perdrais pas de place au scratch !
Avec les 10 kg que nous avions le droit d’apporter, j’ai pris la bonne décision de ramener une deuxieme paire de chaussures, une pointure au dessus (et aujourd’hui avec les pieds gonflés et les ampoules, ce n’était pas superflu !)
Depuis deux jours, je prends également un vogalen avant de partir, et m’ai résigné sur le fait de ne pas manger pendant les étapes. Et ça marche ! Pas du tout envie de vomir depuis deux jours.
Je tiens le rythme jusqu’au bout, serre les dents dans les coups de moins bien, et finis à la troisième place ! Trop heureuse ! Je ne pouvais l’imaginer vu le niveau. Je conforte ma 7 ème place au scratch et 5ème place féminine (plus qu’à 14 minutes de la 4ème…me faudrait encore 2 étapes pour espérer jouer cette place)
Quelques ampoules en plus, quelques courbatures de plus….mais demain il n’en restera qu’une de 37 km ! Cathy a assuré encore aujourd’hui et pour son premier trail par étapes, ça sent la finisheuse !
Bon appétit !

EA85EE24-EC46-4B35-828A-853205087DD3C2A1C53E-0593-4B47-9544-3B8E8B397C6D

 

9D81AD6B-7FB9-437D-B655-223544B23CF96066061E-FC00-436D-A673-A9293FF75EF6EFB105A4-874D-4F7B-BB71-EAB73F43FA88

ETAPE 3 – AL ANDALUS TRAIL 230 km

Une troisième étape qui laisse des traces.
Avec ces 980 m de dénivelé pour 39 km, il a fallu beaucoup courir…et sous une telle chaleur, ce n’est pas une mince affaire !
Le but était de revenir dans le classement général, ce fut chose faite : je reviens à la 7 ème place au scratch et maintiens ma 5 ème féminine. Les filles sont impressionnantes devant. Elles gardent une vitesse constante du début jusqu’à la fin de l’étape et grimpent super vite. J’ai beau m’accrocher, je décroche toujours vers le 30 ème kilomètre !
Cathy assure grave malgré des pieds en bouillie ! Les miens sont pas mal non plus d’ailleurs !
Ce soir, nous avons eu le droit à une bonne paella dans un super site naturel !
Demain, jour de la longue et ses 67 km ! Celle que tout le monde appréhende, puisque nous allons courir toute l’après-midi (départ 7h30 pour Cathy et 8h pour moi)
buenas noches !

A54C331E-2DDC-459D-92B9-888CBDC2F71ECC1598E8-1F2D-4C92-83C0-1424408D8757

ETAPE 2 – AL ANDALUS TRAIL 230 km

Etape 2 : check !
Dodéfondo #12 : check !
Mon 1er dodéfondo a été validé en Islande et mon dernier en Espagne ! J’adore…celà représente bien ma vision du trail !
Je fais maintenant partie de la confrérie des Dodéfondeurs !
Aujourd’hui, une belle étape très variée !
De meilleures sensations pour nous deux et comme j’étais jalouse de Cathy, j’ai aussi droit à mes deux ampoules !
Je finis 5 ème F de l’étape et 8 ème au scratch et suis donc pour l’instant installée à la 5ème place féminine et 10 ème au scratch.
Il sera difficile de faire mieux au classement féminin tant les 3 premières femmes sont au dessus. Par contre, les places de 7ème à 10 ème au scratch sont à moins de 10’.
Cathy assure grave également pour son 1er trail par étapes !
Ce soir, repos devant le match de foot….2 françaises entourées d’une dizaine de belges.
Demain, départ 8h30 pour Cathy et 9h pour moi, avec 39km pour 980 m d+ ….déjà 6 abandons en deux étapes !

466CA83D-2A4A-4B42-B780-0DA2EC687C4B25D7F0E6-3C03-4BCE-A2CA-E6432B5FB2AA

 

434C03C1-AAB6-4457-9EAA-DB02BC2988020C62FE93-AB5F-45D7-B396-3E8B1023A4FB54CAE009-F3E3-4F40-A78D-7BBD546AF31F3A797C97-66C7-4756-954C-8CFC4DFB0A100CAA233F-C409-49B6-A0C7-9B41C2E4004A

ETAPE 1 – AL ANDALUS TRAIL 230 km

1ère étape 39 km/1300 m d+/45° : on a morflé sévère !!!!
Catoche chope 2 grosses ampoules qui peuvent éclairer la tente ce soir et moi abonnement gerbouille pris sûrement pour toute la semaine.
Une 5 em place malgré tout mais va falloir carburer si je veux rattraper le retard. Les filles devant ont des cuisses qui font deux fois les miennes ! En montée, je fais deux pas quand elles en font 1 …et en plus 3 viennent d’afrique du Sud…donc la chaleur elles connaissent….on va morfler ma catoche, on va morfler..Mais comme d’hab, on lâche rien !

F9EC8365-B2A8-4DE0-991F-CC5F26EC9EF8A1DCDFBE-6B50-4DB5-AC1D-AE602E0CEE0D

 

34A4C524-F37F-4C8D-89F2-462041CC6F1AC87AFA18-55FB-454F-8A38-0E3811009E73

 

58DED56D-E425-4DE5-8903-C15537AFC1A68B6C3FCB-37B0-423C-B088-20D8D5EBDF64

J-1 AL ANDALUS TRAIL 230 km

On a rechargé les batteries avant le grand départ demain 9h45.
Briefing de course tout en anglais … En résumé, on doit suivre les balises rouges et on doit basculer derrière la grande montagne.

19CEDA98-CEE1-42E9-860B-1C1098C80ADC775188FA-4C2E-42DF-8C1E-C6754F18E0EC

 

1D34F92B-4A94-47D4-859A-6DAB6E88CA424516DCDE-447F-4953-A5F5-71314B0DBF58

12345...8

Commentaires récents

Visiteurs depuis le 5/12/14


Socoaching |
Unbo45 |
Dimf1 grand prix F1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Badadonf
| Norseman2014
| Chassesousmarinemartietsteph