Archives pour mai 2016

Il aura fallu attendre cette Maxi-Race pour m’arracher des larmes à l’arrivée d’un trail !

Départ 3h30 ce samedi matin. Une petite sieste uniquement en guise de nuit le vendredi…ben oui, pouvais pas louper la finale de Koh Lanta !!! 

On part de Veigy Foncenex à 1h30….pas un mot dans la voiture. Nico sait que pour lui aussi cela va être une très longue journée.
Il me montre avant le départ la video de la suissesse Andersen-Scheiss, qui va au bout du bout à l’arrivée de son marathon aux Jeux Olympiques de 1984. Il ne sait pas encore comment cette vidéo va raisonner sur toute la fin de ma course !
Le départ est lancé, il fait déjà 17 degrés !!!
Je ne pars pas trop vite comme prévu et arrive au sommet du Semnoz pile dans les temps fixés. La descente se passe pas trop mal mais je sens déjà que je n’arrive rien à avaler….la descente aux enfers commence alors. Même mes boisons énergétiques ne passent pas et je ne m’ hydrate plus qu’à l’eau, sans alimentation sous 28 degrés !
J’arrive tant bien que mal au ravitaillement de Doussard au 44 ème km. Je dis à Nico que je veux abandonner, je suis dans un état second. Les montées font mal, les descentes encore pire et je n’ai plus aucun jus. Je repars quand même, je chiale, j’appelle ma soeur et lui dis : dis moi quelque chose qui me rebooste je sens que je vais abandonner ! Elle ameute les parents qui m’envoient des photos de mes petits avec des encouragements ! Je ne vais pas mieux mais ça fait du bien à la tête !
Je continue km par km et dès que je me sens à la limite de tomber de faiblesse, je m’allonge sur le bas coté (au moins une vingtaine de fois). Les gens s’arrêtent et me demande si ça va … Biensur que non, je suis au fond du trou !!!
Arrivée au ravitaillement de Menton, quelle souffrance. Nico m’oblige à manger. Je prend un coca, un bout de jambon et fromage puis ère tel un zombie dans la salle !
J’hésite à repartir avec Nico puis non, je reprends mon chemin de croix.
Celà fait longtemps que j’ai oublié de jouer le classement ou le temps, et vois passer les nanas devant moi et surtout dans un état serein.
Une dernier gorgée d’eau aura signé le glas de mes souffrances….je vomis tous les 500 m dès que je tente de boire à partir de 8 km de l’arrivée !
Il reste 4 km. Un organisateur du trail du Bout du Monde me récupère avant la dernière descente, interminable. Il m’emmenera à l’arrivée ! Merci à lui !
Voilà , je suis finisher de la Maxi-Race 2016 ! Un combat gagné au mental. Je ne suis jamais allé si loin dans la souffrance, mais il fallait finir pour envisager le départ de l’UTMB.
Un peu déçue de la beauté du parcours sur les 40 premiers kilomètres, qui se passent en sous bois, et donc on ne voit pas le lac. La deuxieme partie est certes plus belle avec des vues grandioses sur le lac, mais vu mon état, j’avais d’autres chats à fouetter. Par contre je comprend mieux maintenant ce qu’on appelle descente technique …
Je finis donc 40èmF/ 70 arrivantes et 567/933 arrivants, avec un peu moins de 500 abandons.
Mon objectif de 15h30 est loin d’être atteint car je finis en 17h01, mais j’ai beaucoup appris pour mon premier ultra montagnard. Je reviendrai en montagne plus forte !!

Aujourd’hui, petite cryothérapie dans le lac Leman…que demander de plus pour une meilleure recup !

Par contre si quelqu’un sait comment lutter contre les problèmes d’alimentation ou connait un nutritionniste spécialisé ultra, je suis preneuse !

Quelques photos prises lors de mes rares moments de lucidité !

imageimageimage

 

Pendant l’un de mes repos forcés :

image

 

Maxi-Race…Nous voilà !

Nous voilà arrivés à Veigy Foncenex tout proche de la Suisse, chez les copains du tennis, à trois quarts d’heure d’Annecy, pour en découdre avec le premier gros objectif de l’année.

Le but : répétition et essai du matos pour l’UTMB. On va essayer de ne pas partir trop vite…tu vas me dire, c’est pas trop difficile avec les 19 premiers kilomètres qui cumulent 1300 m D + !!! … alors on va essayer de ne pas se mettre dans le rouge dès le départ, d’apprendre à gérer ces courses qui alternent de longues montées et descentes, des profils totalement différents de nos up and down bretons ! … Mais surtout je vais tenter de respecter un protocole d’alimentation et d’hydratation, qui reste mon gros souci lors de mes ultras !
En tout cas, il faisait déjà bien bien chaud ce matin au retrait des dossards … 28 degrés !!!
Suivi live possible sur livetrail, dossard 10459 …départ 3h30 samedi !!!

image image

 

ON THE ROAD AGAIN !!!

Le suivi « nostalgique » du Marathon Des Sables 2016 à distance a laissé place à une envie folle de repartir sur une nouvelle aventure, mais quitte à vivre une aventure pleinement autant la vivre en famille ! Et c’est tout naturellement que je me suis tournée vers ma frangine, car on avait déjà évoqué à mon retour du Marathon Des Sables 2015, le fait de se faire une grosse course à étapes ensemble…..mais plutôt d’ici 2018-2019 !
Un petit sms mi avril- Ca te dis de faire la « Bippppp » avec moi en 2017 ? –
Pour ne pas vous mentir, je m’attendais plutôt à un – c’est trop tôt – , et en guise de réponse, je reçois
- Partante à fond -
L’aventure commence alors dès maintenant bien évidemment, avec la recherche des sponsors !
Au fait, le « Bipppppp », c’est FIRE & ICE, course en autosuffisance de 250 km sur 6 jours, dans les paysages volcaniques d’Islande !!!
A suivre, notre book sponsors. 
Bien évidemment, toute notre préparation et aventure seront relatées sur mon blog www.grazieomds.unblog.fr qui sera partagé jusqu’à cette aventure.

ON THE ROAD AGAIN !

Course nature du Petit-Fougeray, où comment passer de la 1ère place…à la dernière place….pour finir à la 1ère place !!!

Direction le Petit Fougeray ce matin, à 4 km de chez moi pour une petite course nature, pas vraiment prévue au programme, mais aux vues du beau temps et du besoin de volume avant la Maxi Race , je me décide à enchainer cette course avec une sortie typée plutôt vallonnée de 2h avec la sister (dont la 1ère heure avec le padré), à Saint -Senoux + 1/2 de vélo spinning !

Je pars à une allure correcte et gère la 1ère place pendant les 4 premiers kilomètres……quand après une grosse montée, nous voyons débouler un quad qui nous fait faire demi-tour. En effet, les bénévoles nous ont envoyés dans la mauvaise direction….et je me retrouve donc dernière féminine puisque tout le peloton a lui été aiguillé du bon coté ! Petit moment d’hésitation…j’ai du mal à me dire qu’il va falloir tout remonter, d’autant plus que les chemins étroits commencent !
Je repense alors à ce que j’ai dit la veille à mon fils qui revenait d’une tournée de tennis à Metz et où je lui expliquais l’importance de donner son maximum dans la pratique du sport, d’aller au bout pour ne rien regretter, et d’où l’importance du mental …et donc même si cette course, n’était pas une course objectif, mon nouveau défi sur celle-ci était maintenant de remonter le maximum de place !

Alors voilà je me suis battue…et ai retrouvé la 1ere place !! Une course, bonne pour le moral….

image

 

image

Le club de la sister – TCMB – bien représenté !

 

image

Sortie longue en famille !


Commentaires récents

Visiteurs depuis le 5/12/14


Socoaching |
Unbo45 |
Dimf1 grand prix F1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Badadonf
| Norseman2014
| Chassesousmarinemartietsteph